Source : Najat Vallaud Belkacem, l’extrême-féministe contre la liberté

A lire aussi :  Mon banquier, c'est moi