Il n’y a pas de charges sociales !
N’utilisez jamais le mot «charges sociales»
Ne le laissez pas dire ! ça n’existe ni dans le code du travail ni dans le code de la sécurité sociale ce sont des cotisations.
C’est une collecte d’une partie du salaire mutualisée et redistribuée à chacun selon ses besoins.
C’est ce qu’il y a de plus beau dans notre pays. Alors ils appellent ça une charge, parce que pour l »enlever il vaut mieux donner un mot qui soit connoté désagréablement n’est-pas ?
Mais c’est pas une charge c’est un bonheur !
Raconte l’histoire de ce bonheur en quelques mots !
Mais ! Vous vous rendez-compte tous les matins là, comment il est là… Dominique (Soul ?) qui est un de mes préféré, je suis en rogne le matin devant mon bol de café au lait à chaque fois qu’il parle, mais lui qu’est-ce qu’il dit ? « Allégez les charges »
T’imagines qu’il dise : « Allégez le bonheur » ?
Les gens seraient fâchés ! Donc il dit « Allégez les charges », il accuse ce que nous avons conquis avec notre activité de salaire net et de salaire brut, il accuse ça pour le faire disparaître
Et donc j’explique c’est autant que le salarié prend à son patron
Parce que ce qui compte c’est le salaire brut, c’est pas seulement son salaire net
Et le patron est obligé de payer la totalité y compris donner quelque chose pour l’enfant, pour le toit, pour la maladie, pour le chômage, et pour la retraite. Même quand le salarié ne travaille plus le patron est encore obligé d’accepter qu’il lui soit donné quelque chose pour sa retraite.
C’est ce qu’il y a de plus beau…

A lire aussi :  Le service public sauve la France