Edito de François Sergent (Libération)

A lire aussi :  Libéralisons le Marchais