En réponse au casse du siècle.

A lire aussi :  Mort au christianisme