En réponse au casse du siècle.

A lire aussi :  Prends le pouvoir sur moi Jean-Luc Mélenchon