Source : L’humain d’abord, ce barbarisme au visage humaniste

A lire aussi :  Le bienvenu dans le Front de gauche