Source : De la rue au Sénat, le Front de gauche défend l’amnistie sociale

A lire aussi :  Philippe Esnol : mort aux cons (de gauche)