A lire aussi :  Pinochet, Franco et Salazar