Source : COMMUNIQUÉ DE LAURENT OBERTONE SUR LA CENSURE DE SOS RACISME À GRENOBLE

A lire aussi :  Any questions ?