A lire aussi :  Le choix de Patrick Mennucci