Source : Edwy Plenel sur Twitter

A lire aussi :  Tweet nul et nauséabond