Source : L’Etat renonce à une créance de 4 millions d’euros sur l’Humanité

A lire aussi :  L'extrême-gauche française vue par une journaliste grecque