A lire aussi :  Che Guevara et les idiots utiles